منتدى الخضر

منتدى تربوي تعليمي وتثقيفي يبحث عن الحكمة أينما وجدها أخذها فهذّبها ثم أعطاها


    sujet type bac : l'internet et l'école

    شاطر

    karim

    عدد المساهمات : 39
    تاريخ التسجيل : 01/06/2011

    sujet type bac : l'internet et l'école

    مُساهمة  karim في الإثنين يونيو 06, 2011 11:29 pm

    [left]
    L’école doit – elle fabriquer des internautes ?

    Internet a–t –il des intérêts à l’école ? Nul n’est capable de répondre sérieusement à cette question, parce qu’Internet en milieu scolaire ne revêt aucun intérêt tant qu’on s’en tient fermement à la conception républicaine et humaniste de l’école. A l’école, il vaut mieux étudier Shakespeare et Descartes que d’apprendre à se servir ce dont on aura toujours le temps des outils informatiques, que de s’exercer à naviguer sur le Web. Pauvreté d’Internet, lorsqu’il est comparé à la haute culture livresque : sur le Web, on ne communique pas, on échange, essentiellement des informations et des banalités, on ne se place pas à des carrefours, on circule, on suit des autoroutes et on emprunte des échangeurs.
    L’illusion d’Internet : très performant dans des domaines professionnels hyper spécialisés, cet outil devient aussi indigent que la télévision dès que, touchant le grand public, il se transforme en objet de consommation. Si la télévision est le chewing – gum de l’œil, Internet est celui de l’esprit. Tout se passe comme si, à l’image des supermarchés, des halls d’aéroport, des fast – foods, des voies rapides, rocades et autres périphériques, Internet était un de ces endroits de transit maximum et de lien social minimum.
    A l’école, l’élève doit réserver son temps (école vient de scholè qui signifie loisir) pour entrer en contact avec ce monde de l’esprit, dont il ne sera plus jamais question dans sa vie d’adulte, pas plus au bureau qu’à l’usine, sur le lieu de travail qu’autour du stade ou devant l’écran de télévision : la pensée, ma poésie, le théâtre, bref la gratuité de l’exercice de l’intelligence.
    Que l’on accorde à l’enfant et à l’adolescent le droit d’ignorer l’usage de ce qui asservira sa vie ! Son existence entière sera envahie par l’Internet. Qu’on l’en préserve au moins le temps d’étudier les humanités !
    Par définition, le temps scolaire s’identifie au temps de loisir : il ne convient pas de le saturer avec ce qui accompagnera tout le reste des jours de la personne. Il est préférable de l’occuper avec ce qui ne sert à rien, qui est cependant la nourriture la plus propre à façonner un homme.

    R Redeker dans Le monde 12 Septembre 1997










    Questions
    I- Compréhension ;

    1- Le texte est –il : un texte d’histoire ? un débat d’idées ? une nouvelle ? 1
    2- L’auteur s’implique t-il dans son discours ? Justifiez votre réponse 2
    3- Quelle est la thèse soutenue par l’auteur ? 2
    4- A quoi compare – t – il l’utilisation d’Internet ? Pourquoi ? 2
    5 Quels sont ses arguments pour appuyer son point de vue ? Relevez deux exemples. 3
    6 Relevez deux formes impersonnelles dans ce texte. Pourquoi l’auteur choisit – il d’employer ce type de phrase ? 2
    7 Etes – vous d’accord avec sa thèse ? 2

    II- Production : 6

    Traitez au choix l’un des deux sujets suivants :

    1- En Algérie on vient de lancer le projet « un ordinateur pour chaque famille. »
    Cet ordinateur va –il aider les enfants et les lycéens à améliorer leur niveau scolaire ?

    2- Rédigez un compte rendu du texte.



    Corrigé L’école doit-elle fabriquer des internautes ?
    I- Compréhension ;
    1- Le texte est un débat d’idées 1
    2- L’auteur s’implique dans son discours Justification :il vaut mieux étudier…., il ne convient pas de le saturer….,il est préférable de l’occuper avec….. 2
    3- la thèse soutenue par l’auteur est : l’Internet n’a pas d’intérêt à l’école 2
    4 L’utilisation d’Internet est comparée aux supermarchés, des halls d’aéroport, des fast – foods, des voies rapides, rocades et autres périphériques car il devient un produit de grande consommation mais de lien social minimum. 2
    5 Les arguments pour appuyer son point de vue sont :
    - A l’école, il vaut mieux étudier Shakespeare et Descartes que d’apprendre à se servir ce dont on aura toujours le temps des outils informatiques, que de s’exercer à naviguer sur le Web
    - Pauvreté d’Internet, lorsqu’il est comparé à la haute culture livresque : sur le Web, on ne communique pas, on échange, essentiellement des informations et des banalités
    - L’illusion d’Internet il se transforme en objet de consommation mais de lien social minimum deux exemples : - supermarchés
    - halls d’aéroport 3
    6- Deux formes impersonnelles dans ce texte :
    - Que l’on accorde à l’enfant et à l’adolescent le droit d’ignorer l’usage de ce qui asservira sa vie !
    - Qu’on l’en préserve au moins le temps d’étudier les humanités !
    l’auteur choisit d’employer ce type de phrase car il vise à objectivé son discours et son appel soit objectif. 2
    7-Je suis d’accord avec la thèse de l’auteur : avant de penser à la manipulation de l’ordinateur il est préférable d’apprendre à lire à écrire et à calculer . 2
    II- Production : 6
    1- En Algérie on vient de lancer le projet « un ordinateur pour chaque famille. »
    Cet ordinateur va –il aider les enfants et les lycéens à améliorer leur niveau scolaire ?

    2- Rédigez un compte rendu du texte




      الوقت/التاريخ الآن هو السبت ديسمبر 03, 2016 7:39 am