منتدى الخضر

منتدى تربوي تعليمي وتثقيفي يبحث عن الحكمة أينما وجدها أخذها فهذّبها ثم أعطاها


    Sujets type Bac La nouvelle fantastique

    شاطر

    karim

    عدد المساهمات : 39
    تاريخ التسجيل : 01/06/2011

    Sujets type Bac La nouvelle fantastique

    مُساهمة  karim في الأربعاء يونيو 01, 2011 1:08 am

    [
    left Texte :
    Alex un adolescent sans histoires, entre un jour dans une librairie sinistre. Un livre à la couverture d’argent l’attire comme un aimant. Le libraire lui offre le livre.
    Le soir venu, sitôt son dîner avalé, Alex s’enferme dans sa chambre. Il met un peu d’ordre dans ses affaires, puis prépare son sac pour le lendemain, tout cela sans cesser une seconde de penser au cadeau du libraire.
    Depuis qu’il est entré en possession de ce recueil de nouvelles, son désir de s’y plonger n’a fait que croître, au point d’occulter une autre possession, prénommée Camille. Durant l’heure qu’il a passé avec elle, elle a parlé de tout sauf de la librairie. Son sourire était étincelant, son charme ensorcelant. A croire qu’elle faisait tout pour le séduire. Alex hausse les épaules à cette idée invraisemblable. Il soupire, se regarde dans le miroir de son armoire et se dit : « Après tout, pourquoi pas ? ». Aussitôt, une boule d’angoisse lui noue l’estomac ; il n’est pas très à l’aise avec les filles. C’est un garçon courageux, sportif, à l’occasion casse-cou, mais un piètre séducteur!
    Il s’empare du recueil posé sur son bureau, saute sur son lit et s’installe confortablement. Il pousse un soupir d’aise. Héros et hurlements, lit-il sur la couverture noire. Un titre qui sonne comme celui d’un film d’horreur de série Z. La première nouvelle s’intitule : Les yeux du pendu. Probablement une nullité crétinisme. « Juste trois lignes et je le balance », pense-t-il.
    « Dans trois lignes, mon garçon, tu seras vert de peur, lit-il avec stupéfaction, car l’histoire que je m’apprête à te raconter a de quoi te congeler le sang. Mais avant, il faudrait créer l’ambiance ; il y a trop de lumière ici. »
    Brusquement, sa lampe de chevet s’éteint, plongeant la chambre dans la pénombre. Il frissonne jusqu’à la racine des cheveux. Pétrifié, il regarde le crépuscule par la fenêtre. Un éclat de voix le fait sursauter.
    - Alex ! Je ne trouve pas la lampe électrique. Alex !
    - Heu, oui m’mam ? (L’émotion étrangle sa voix. Il prend sa respiration et lance avec plus d’énergie): - C’est moi qui l’ai !
    Il récupère une lampe de poche dans un placard et sort dans le couloir où sa mère l’attend :
    - Ah, bien ! Merci, mon chéri.
    - Les plombs ont dû sauter, dit-il.
    - Je crois plutôt que ça vient de l’EDF. Il n’y a plus de lumière dans la rue. Je vais allumer des bougies. Tu en veux une ?
    - Non, merci, j’ai ce qu’il faut.
    C’est à la flamme vacillante d’une bougie- Père Noël qu’il replonge dans Les yeux du pendu.
    Arthur Ténor, Le livre dont vous êtes la victime, éditions Pocket jeunesse, 2004
    Questions

    I- Compréhension : ( 13 pts )
    1- Dans les deux premiers paragraphes, l’auteur évoque t-il :
    a -un cadre réaliste ?
    b -un cadre fantastique ?
    Choisis la bonne réponse.
    2- Relève du texte trois phrases qui montrent que ce livre est mystérieux .
    3- Relève du texte quatre détails qui créent une atmosphère inquiétante pour le personnage principal.
    4- A qui renvoie le pronom personnel je dans chacune des phrases suivantes :
    - je m’apprête à te raconter a de quoi te congeler le sang
    - Je ne trouve pas la lampe électrique
    - Non, merci, j’ai ce qu’il faut
    5- Le narrateur est –il un personnage de ce récit ? Justifie ta réponse .
    6- A quel genre appartient ce récit :
    a -le fait divers ?
    b -le roman policier ?
    c -la nouvelle d’anticipation ?
    d -la nouvelle fantastique ?
    Choisis la bonne réponse
    7-Complète le tableau suivant en relevant du texte des mots et des expressions se rapportant au livre et à la peur :
    Le livre La peur
    -
    -
    -
    -
    -
    - -
    -
    -
    -
    -
    -

    8-Alex pense balancer le livre juste après la lecture de trois lignes,l’a-t-il fait en fin de compte ?
    Justifie ta réponse en relevant une phrase du texte.

    II- Production écrite : ( 07 pts )

    1- Alors que tu étais plongé (e) dans la révision, le rêve d’avoir le bac t’envahit complètement Tu sursautas de joie. Raconte-nous ce rêve merveilleux.
    2- Fais un compte rendu du texte.


    Corrigé et barème de correction


    I- Compréhension (13 Points )
    Réponses Barème détaillé Total
    1- a- un cadre réaliste 1 1
    2- Les phrases qui montrent que ce livre est mystérieux sont :
    - Dans trois lignes, mon garçon, tu seras vert de peur, lit-il avec stupéfaction,
    car l’histoire que je m’apprête à te raconter a de quoi te congeler le sang.
    - Mais avant, il faudrait créer l’ambiance ; il y a trop de lumière ici.
    - Brusquement, sa lampe de chevet s’éteint, plongeant la chambre dans la pénombre.
    0,5

    0,5

    0,5


    1,5
    3- Les quatre détails qui créent une atmosphère inquiétante pour le
    personnage principal sont :
    -Le titre du livre « hurlements » , « qui sonne comme celui d’un film d’horreur de série Z » .
    - le titre de la nouvelle: « Les yeux du pendu ».
    -Les premières lignes de cette nouvelle « tu seras vert de peur. »,
    « l’histoire a de quoi te congeler le sang. ».
    -L’absence de lumière « Brusquement, sa lampe de chevet s’éteint »,
    « pénombre . », « crépuscule. »





    0, 5
    X
    4





    2


    4- - je m’apprête à te … je renvoie au livre ( personnifié )
    - Je ne trouve pas la …. Je renvoie à la maman
    - Non, merci, j’ai ce … je renvoie à Alex 0,5
    X
    3
    1,5
    5- Le narrateur n’est pas un personnage de ce récit
    Justification : Absence d’indices de présence du narrateur, le récit est à la
    troisième personne du singulier. 0,5
    1
    1,5
    6-Ce récit appartient au genre :
    d- la nouvelle fantastique 1 1
    7-
    Le livre La peur
    - librairie
    - le libraire
    - recueil de nouvelles
    -lit (lire)
    -un titre
    -nouvelle - vert de peur
    - congeler le sang
    - la pénombre
    - frissonne
    - pétrifié
    - sursauta



    0,25
    X
    12



    3
    8-Finalement Alex n’a pas balancé le livre après la lecture de trois lignes .
    Justification C’est à la flamme vacillante d’une bougie- Père Noël qu’il
    replonge dans Les yeux du pendu. 0,5
    1

    1,5


    II- Production écrite : (7 Points )

    1-
    Compréhension du sujet
    Pertinence des idées
    Structure du sujet
    Cohérence des idées
    Correction de la langue

    2-
    Structure du compte rendu
    Fidélité à l’auteur
    Cohérence
    Correction de la langue

    1
    2
    2
    1
    1



    2
    2
    2
    1

    7







    7



      الوقت/التاريخ الآن هو السبت ديسمبر 03, 2016 7:41 am